Mode et securite

Le pari est osé ! Faire du vêtement de signalisation une piece de collection, en jouant avec la loi tout en la respectant. Rien n'impose la forme, la coupe ou la matière du gilet existant. Rien n'empêche de bousculer les codes en leur apportant plus de liberté, afin de valoriser l’identité de chacun : plus personnelle, plus créative.
Une allusion au cirque et à l'art de rue, pour ses couleurs, son spectacle. Des collections street-art, alliant l'art et la technologie, la mode et la sécurité.
Quatre ans de création, de conception, pour repenser, retailler, métamorphoser le gilet de sécurité et faire place à de nouveaux modèles, plus élégants, plus harmonieux, plus séduisant... adaptés aux jeunes addicts et vieux branchés du 2 roues, premiers acteurs de nos théâtres citadins, contraints par la loi mais toujours en quête de style.

Une marque visible

Urban Circus réinvente ce "gilet jaune" peu séduisant, en s’enracinant dans l’imaginaire du consommateur, en s’appuyant sur l’innovation, sur une volonté de vivre avec son temps. Ainsi l’Art n'est plus dans les musées mais dans la rue. C’est le «Street-art». Devenir créateur, auteur ou revendiquer son identité avec originalité. C’est le «personal branding» pour certains, la «génération Y» pour d’autres. Ce qui nous mène à la première problématique personnelle aujourd’hui : celle du style. Si la loi impose le thème fluorescent, réfléchissant, Urban Circus en fait un style.

Une marque engagee

Etre bien vu sur la route pour éviter l'accident, c'est agir ensemble, oeuvrer pour le bien commun. Un accident coûte cher, mais en réfléchissant sécurité routière vous pouvez préserver la sécurité sociale. Urban Circus est un projet d'utilité publique qui a pour vocation d'illuminer nos rues, nos villes et nos campagnes.
Conçue et designée en France, la marque s’adresse à une clientèle mixte, puriste et exigeante, à la recherche d’un vestiaire haute visibilité, haut de gamme, composé de vêtements exclusifs, aux coupes raffinées et aux matières exceptionnelles, dans le respect des normes de sécurité européennes.

Au nom
de la loi

L'histoire commence avec une loi...
2011, le port du vêtement de signalisation est obligatoire hors agglomération, pour les 2 roues, de nuit comme de jour par mauvaise visibilité.
2013, le décret s'étend aux villes pour les motards, mais sera finalement abrogé. Le projet s'effondre...
2015, la loi est de nouveau votée pour une mise en application en Janvier 2016. Urban Circus est déterré, dépoussiéré, relustré. La détention du vêtement de sécurité devient obligatoire pour tout véhicule motorisé, non carrossé, comme en 2008 pour les voitures.
Mais le monopole reste encore au gilet, aucune alernative. Et si vous aviez le choix ?